Logiciel de facturation certifié obligatoire en 2018

En 2018, il sera obligatoire pour toute entreprise française d’utiliser un « logiciel de caisse certifié ». L’objectif principal étant de lutter contre les fraudes à la TVA.

Logiciel de caisse certifié ?

Ce texte précise que, « À partir du 1er janvier 2018, devient obligatoire l’utilisation d’un logiciel de gestion ou d’un système de caisse satisfaisant aux conditions d’inaltérabilité, de sécurisation, de conservation et d’archivage des données, attestées par un certificat délivré par un organisme accrédité ou par une attestation individuelle délivrée par l’éditeur. ».

Votre logiciel doit être un tier de confiance fiable !

Nous travaillons en ce moment à satisfaire ces conditions dans leur intégralité. C’est pourquoi quelques restrictions seront observées telles que l’impossibilité de supprimer ou modifier une facture émise.

SimpleManager propose déjà de se positionner comme tier de confiance fiable. Comme nous l’avons déjà mentionné, la sécurité des données est notre priorité. Pour répondre à 100% aux conditions décrites par la législation, nous introduisons également un espace pour vos clients.

Un nouvel espace pour vos clients

SimpleManager propose désormais un espace pour vos clients, permettant de consulter les documents, vérifier et corriger des informations, payer des factures ou signer des commandes.

Outre le côté pratique de cette fonctionnalité, cet espace permettra d’assurer la traçabilité des actions. Ainsi, vous pourrez savoir si vos clients ont lu vos factures et s’ils ont payé. Vous pourrez aussi, à l’avenir, leur faire signer électroniquement des documents.

Les bons réflexes à avoir

Comme il n’est pas possible de modifier ou annuler une facture une fois émise, il est important de relire votre document avant de l’envoyer. Cependant, s’il y a des erreurs à corriger il est toujours possible de créer des avoirs ou d’émettre des factures rectificatives.

Une pensée sur “Logiciel de facturation certifié obligatoire en 2018”

Laisser un commentaire